Notes d’évolution et cartes-rappel

Bonjour à tous,

Pierre Cousineau a eu l’obligeance de bien vouloir partager avec nous sa structure de base pour rédiger ses notes d’évolution ainsi que ses cartes-rappel.

Dans la note d’évolution

Description de l’enjeu sur lequel nous avons travaillé durant notre séance.

Nous avons travaillé sur cet enjeu dans le cadre du processus de reconsolidation thérapeutique de la mémoire (thérapie de la Cohérence), soit la phase exploration/découverte de sa vérité émotionnelle et sa formulation explicite dans un énoncé co-construit de position prosymptôme.

La lecture quotidienne de cet énoncé a été donnée comme tâche interséances, accompagnée de la consigne suivante :

Consigne (lecture quotidienne suggérée) : Lorsque vous lisez ces phrases qui expriment votre croyance émotionnelle, portez attention à chaque mot. Est-il totalement approprié ? Y aurait-il une façon plus juste de l’exprimer ? Assurez-vous qu’il corresponde parfaitement à ce que vous ressentez comme étant vrai. Le mieux est de l’écrire sur une carte (ou dans votre téléphone) et de le lire deux fois par jour pour une semaine ou deux. Observez seulement ce qui se passe au moment où vous lisez ces énoncés, ne tentez pas de contester votre croyance à partir d’arguments. Observez si une autre façon de ressentir les choses émerge spontanément.

Lors des sessions comprenant une juxtaposition :

Nous en sommes à la phase de juxtaposition du processus de reconsolidation thérapeutique de la mémoire (thérapie de la cohérence). Notre travail a conduit à la co-construction de ces deux vérités émotionnelles incongruentes.

Consigne : À partir de ce que nous avons identifié en entrevue, je vous propose d’explorer les deux énoncés suivants en alternance — les habiter tour à tour pour vérifier jusqu’à quel point ils vous apparaissent vrais à partir de l’impression qu’ils vous laissent en les lisant.

Ne faites qu’observer ce qui émerge, ne tentez pas de contester ce que vous ressentez à partir d’arguments.

Dans le document de données brutes

La phase d’exploration/découverte du processus de reconsolidation thérapeutique de la mémoire (thérapie de la Cohérence) a conduit à la co-construction de cet énoncé de vérités émotionnelles chez cette patiente (position prosymptôme – pps) :

Même si… (coûts – moindre souffrance)

Je n’ai d’autre choix que de… (l’intentionnalité – l’actualisation de la stratégie)

Parce que sinon, je… (pire souffrance)

Les consignes inscrites dans la note d’évolution peuvent être répétées dans le document, à votre convenance.

Bonne rédaction!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s